Embryologie et ostéopathie

Retrouver le rythme et les équilibres de l’embryon dans les tissus d’aujourd’hui, et utiliser ce nouvel outil thérapeutique.

Objectif et public

Notre apprentissage en ostéopathie nous guide vers un geste diagnostique et thérapeutique.

Ce geste peut devenir une « recette » comme il peut être réinventé à chaque fois.

Il concerne tous les tissus du corps.

La compréhension de l’embryologie par son approche biodynamique (initialisée par Erich Blechschmidt) permet de faire le lien entre les facteurs environnementaux et les forces qui « s’induisent, se freinent, se bloquent, reprennent, glissent… » les unes les autres avec comme résultante la forme, la structure, la fonction.

Cet enseignement établit un lien entre ostéopathie et embryologie.

L’embryon est 99% liquide, le nouveau né 90%, l’adulte 70%. Il a pour objectif l’apprentissage des traitement fluidiques.

L’ostéopathie est basée sur la notion de globalité, la notion du « tout ».

L’anatomie du nourrisson est plus proche de celle de l’embryon que de celle de l’adulte

L’embryon se déplace et croît dans cette globalité

Dans le « tout »

La biomécanique de l’embryon est celle que le toucher ostéopathique perçoit.

Notre apprentissage en ostéopathie nous guide vers un geste diagnostique et thérapeutique.

Ce geste peut devenir une « recette » comme il peut être réinventé à chaque fois.

Cette « réinvention » est générée par une intention.

L’embryologie apporte une nouvelle dynamique de compréhension de l’ostéopathie

Elle décrit des mouvements perçus par nos mains en rapport avec la croissance qui est une inspire permanente, et avec la respiration primaire.

Cette approche résulte des travaux de trois œuvres…

Les embryologistes : Erich Blechschmidt, Brian Freeman

L’Ostéopathe : James Jealous

Le lien avec les contraintes de naissance

La compréhension de l’embryologie par son approche biodynamique permet de faire le lien entre les facteurs environnementaux et les forces qui « s’induisent, se freinent, se bloquent, reprennent, glissent… » les unes les autres avec comme résultante la forme, la structure, la fonction.

Le développement de l’embryon sur l’axe céphalo-caudal est un mouvement d’inspiration permanente, de croissance, soit, de flexion.

Il se fait sur l’axe de la notochorde, c’est à dire, sur l’axe céphalo-caudal.

Sur ce même axe se mettent en place les somites, le cœur, le nerf trijumeau et les sillons de la face, ainsi que le système digestif et le tube neural.

Ce mouvement « d’inspire » est associé à un mouvement de rotation externe sur un axe transverse qui organise l’agencement tissulaire.

Cette mécanique fluidique peut être considérée comme un ensemble de mouvements mineurs.

Cette mécanique est également une réplique (encapsis)

Au mouvement majeur de la croissance provoquant une flexion permanente et inexorable s’associent des mouvements mineurs décrits par Blechschmidt , puis par J Jealous.

Ils sont perçus par notre toucher ostéopathique, et s’inscrivent dans des champs tissulaires pourvus de mouvements fluidiques.

Ces mouvements sont décrits comme des perceptions de champs tissulaires animés de mouvements inhérents à une organisation cellulaire et sa croissance.

Ces chants sont perçus par des mains qui écoutent sans intention de faire.

Ils sont décrits comme étant des champs de dilatation, d’écartement, d’aspiration, de rétention, de contusion, de corrosion, de densification, d’essorage.

Les contraintes de cette naissance sont à considérer par rapport

– au type de fécondation

– aux maladies métaboliques parentales

– aux maladies infectieuses au moment de la fécondation

– à la charge émotionnelle parentale

– à la charge émotionnelle ancestrale

– à la morbidité

– …/…

Un traitement structurel est (Magoun) :

1/ tests des mouvements

2/ aller dans l’aisance tissulaire (habituellement dans la lésion)

3/ dans la barrière

4/ tenir

5/ la fin du traitement est un relâchement entre os et sutures

Un traitement fluidique sera  (Jealous):

1/ en premier lieu, établir le « neutre » dans la globalité du patient

2/ contacter le champ fluidique

3/ attendre et ne rien faire – attendre encore.

4/ une bascule automatique des forces thérapeutiques vient relâcher toutes les densités (os/membranes/fluides)

Prochaines dates

Renseignements et inscriptions

  • Horaires  :

– Le 1er jour : 9h-12h30 / 14h-18h30

– Le 2ème jour : 8h30-12h30 / 14h-17H

  • Lieu : AEROCAMPUS Aquitaine

1 route de Cénac – 33360 Latresne

www.aerocampus-aquitaine.com

Accédez aux ressources pédagogiques

Impressions de stages

Recevez un devis gratuit, les dates disponibles et le programme détaillé